La confiance en soi

Comme je l’ai dis dans le premier article, la confiance par définition est un sentiment de sécurité vis à vis de quelqu’un ou d’une situation. La confiance en soi c’est se sentir capable, lorsque l’on sait que l’on est capable  de faire telle chose on éprouve un sentiment de sécurité pour mieux « concrétiser » on n’éprouve pas de peur comme la peur de ne pas y arriver, la peur de se tromper, la peur de mal faire, la peur de ne pas être capable.

 

Lorsque nous maîtrisons un sujet on a confiance en nous même, on éprouve un sentiment de sécurité , on n’a pas peur, même si une légére peur subsiste cette peur-la nous aide à bien faire. La confiance en soi se construit petit à petit on peut avoir confiance en soi sur certain sujet que l’on maîtrise très bien et pas sur d’autres.

 

Par exemple quelqu’un qui bricole souvent dans sa voiture a appris à connaître les éléments qui constitue sa voiture et quand il faut y toucher et surtout aux pièces qu’il connait déjà bien il a confiance en lui et le fait avec aisance alors que lorsque si l’on ne connait pas on ne le fait et on va essayer d’apprendre.

 

Face à chaque situation la confiance en soi intervient, si on connait on a confiance en nous et si on ne connait pas il y a deux schéma qui se présente:

 

-soit on a une confiance de base qui est la confiance que l’on a développé en grandissant si on a été encouragé à apprendre quand on était petit, lorsque l’on est face à une situation que l’on ne connait pas on va avoir confiance en nous pour apprendre.

 

-soit cette confiance de base nous fait défaut et on se dit pas «capable de» et on ne se donne même pas la possibilité d’apprendre ou de comprendre.

 

Donc la confiance en soi-même se construit en augmentant sa capacité avec l’entraînement.

Plus on maîtrise un sujet plus on a confiance en soi-même.

 

Les problèmes de confiance handicapant que nous pouvons rencontrer viennent de cette confiance de base qui s’est construite en nous, nous avons probablement beaucoup entendu des « tu n’y arrivera pas » , « tu n’es pas capable de »  et j’en passe qui se sont inscrits dans notre cerveau telle des vérirés et là tout le travail est de commencer petite victoire sur petite victoire jusqu’à enrayer ces vérités qui se sont inscrites en nous.

Dès que ces paroles « je ne suis pas capable» vous viennent à l’esprit il faut que votre voyant rouge se mette à clignoter et analysez ce qui vous fait dire que vous n’êtes pas capable. Est ce par ce que vous ne connaissez pas ? Alors il faut apprendre, ou est ce que même à l’idée d’apprendre vous vous dîtes que vous ne serez jamais capable, là il s’agit de votre confiance de base et pour pouvoir y arriver faîtes le étape par étape.

Définissez clairement cette situation qui vous fait penser « non je n’y arriverai pas » et voyez comment vous pourrez y arriver petit à petit, étape après étape.

Je finirai par une citation dont je ne me rappelle plus l’auteur:
« Il n’y a rien que vous ne puissiez faire, il y a seulement des choses que vous n’avez pas encore appris à faire… »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s